Apprendre à investir avec Le Bootcamp sur les Finances Personnelles

Apprendre à investir avec Le Bootcamp sur les Finances Personnelles

À tous les jours je reçois plusieurs questions sur l’investissement et plus particulièrement sur la bourse. J’essaie tant bien que mal de répondre de la façon la plus simple et abrégée possible bien que ce soit un sujet qui pourrait prendre des heures voir des jours à expliquer. Eh bien l’attente est enfin terminée les ami(e)s! Parce qu’aujourd’hui je m’entretiens avec Hubert de Liberté 45 qui a créé le Bootcamp sur les finances personnelles, un outil pour apprendre à investir, à l’aide de son partenaire Simon!

Liberté 45 c’est tout d’abord un guide hebdomadaire qui contient des astuces pour mieux gérer tes finances et des informations sur l’investissement boursier, mais aussi des idées de side hustle! Après un grand engouement pour leur guide, les créateurs sont revenus en force et ont décidé de créer le Bootcamp sur les finances personnelles!

Pour lire l’entrevue que j’avais eu avec Hubert au sujet du guide, c’est par ici: Un guide qui t’aidera à augmenter tes revenus passifs


Entrevue avec Hubert Côté sur le Bootcamp des finances personnelles

apprendre à investir finances personnelles

X

apprendre à investir finances personnelles

Alors salut Hubert! Merci encore de prendre le temps de nous venir nous parler de ton dernier projet, le Bootcamp sur les finances personnelles! Donc, qu’est-ce qu’on pourra y retrouver et qu’est-ce qui le différencie de votre guide hebdomadaire ?

Salut et merci Véro pour cette belle intro. Essentiellement, le bootcamp est un condensé de toutes nos années de recherches en finance et en bourse. On aborde en profondeur les sujets de l’épargne, des placements passifs, de la gestion de dettes, des cryptomonnaies et du swing trading. Le bootcamp se démarque premièrement du guide hebdomadaire par son format vidéo. Il est offert en 10 modules interactifs d’une durée totale de 6 heures où on plonge vraiment en profondeur dans l’investissement boursier et ce à l’aide de Simon Boukorras, un nouveau membre fondateur de l’équipe Liberté 45, qui détient à son actif 10 ans d’expérience en bourse.

Donc si je comprend bien, on est entre bonnes mains! Quels besoins le bootcamp vient-il combler pour les participants ?

Je dirais le cours au secondaire ou au cégep qu’on a pas eu et les connaissances en investissement pour faire ses propres placements de façon autonome et sans intermédiaire dans le but d’avoir plus de contrôle et de plus grands retours sur investissement.

Tellement! Notre génération serait ailleurs si on avait été éduqué financièrement à l’école. Quels sont les autres bénéfices que les participants pourraient tirer du bootcamp ?

Les participants auront accès à une trousse de 10 outils interactifs et plus, un tutoriel interactif étape par étape pour faire ses premiers pas en bourse et une formation accélérée sur le swing trading. En gros, on couvre tous les aspects des finances personnelles de A à Z et on partage des façons concrètes d’épargner, d’investir et de faire ses premiers pas dans le monde de la crypto de façon sécuritaire.

(Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est du swing trading, c’est une stratégie d’investissement à très court terme qui demande des connaissances plus poussés) Et admettons qu’on met un chiffre ou un pourcentage sur l’amélioration des finances personnelles des participants, à combien estimes-tu la rentabilité du bootcamp ?

Disons qu’on se dit qu’une personne qui suit notre bootcamp décident d’investir de façon autonome, ça représente un montant épargné immense. On parle de plusieurs dizaines de milliers de dollars sur plusieurs années. Pour les gens qui investissent déjà en bourse, je dirais que ça vaut peut-être moins la peine. Mais pour celles et ceux qui veulent apprendre à investir, entamer leur carrière d’investisseur en crypto ou augmenter leur taux d’épargne, peuvent, à notre humble avis, rentabiliser leur investissement en moins de 3 mois.

C’est un bon ROI ça! C’est aussi une très belle idée de cadeau de Noël qui aurait un réel impact sur la vie de quelqu’un. Est-ce que les gens gagnent à s’inscrire au bootcamp ET au guide hebdomadaire ?

Oui c’est certain. Mais s’ils hésitent entre l’un et l’autre, je choisirai définitivement le bootcamp. De toute façon le bootcamp donne un an d’abonnement gratuit au guide!

Oh super! Qu’aimerais-tu dire aux lecteurs qui hésitent encore ?

Investir aujourd’hui pour être libre demain. C’est la promesse que je me suis fait quand je suis entré dans la vie d’adulte. Avec Simon qui cumule 10 ans d’expérience et moi qui complète la certification de planificateur financier, on a créé un bootcamp qui, je crois, répond à toutes les questionnements et les bloquages qui empêchent les gens d’améliorer leur qualité de vie financière.

Finalement, où est-ce que les gens pourront retrouver le bootcamp ?

Notre bootcamp est actuellement sur la plateforme de La Tranchée. La table des matières des modules est disponible juste ici : Bootcamp sur les finances personnelles. Il y a plusieurs extraits gratuits pour donner une petite idée du genre de contenu qu’on peut y retrouver. Les inscriptions se terminent samedi à midi (EST) donc il faut faire vite. Et petit cadeau: avec le code promo GERE40TTYQ, tes lecteurs ont droit à 40% de rabais sur le bootcamp et un accès à vie au contenu.

Wow, c’est très généreux, merci beaucoup! C’est vraiment un gros défi que vous vous êtes lancé en vous embarquant dans ce projet-là! Je vous dis un gros félicitations et en espérant que ce bootcamp aide le plus de monde possible!


Donc voici le nouvel outil qu’Hubert et son équipe ont créé pour vous aider à, entre autre, apprendre à investir en bourse. Vous pourrez retrouver le bootcamp et le guide dans les liens suivants:

Bootcamp sur les finances personnelles: En utilisant ce lien vous obtiendrez 300$ de rabais sur la formation. Les inscriptions pour cette cohorte se termine demain, le 9 août!

Guide hebdomadaire sur les finances personnelles: Le premier 30 jours est à 1$ pour que vous puissiez l’essayer avant de vous abonne!

Amusez-vous!

Combien te coûte réellement tes décisions quotidiennes?

Combien te coûte réellement tes décisions quotidiennes?

Il était plus que temps que je fasse un article sur le fameux coût de renonciation, depuis le temps que j’en parle. On pense souvent que les décisions qu’on prend au quotidien, petites ou grandes, n’ont aucune incidence majeure sur nos finances perso. Et même si on sait que certaines d’entre elles vont avoir des conséquences, on se dit que ce sera temporaire. Sauf que non, toutes les décisions, aussi petites soient-elles, ont une incidence sur nos finances perso. Et ces conséquences nous suivent à vie, malheureusement, ou heureusement!

Le coût de renonciation, qu’est-ce que c’est?

Le coût de renonciation, aussi appelé le coût d’opportunité, c’est ce à quoi on renonce lorsqu’une décision est prise. Dans ce cas ci, c’est ce à quoi on renonce quand on décide de faire une dépense au lieu d’investir le même montant. En fait, c’est le gain/le rendement dont on se prive en dépensant notre argent de façon insignifiante.

Comment calculer le coût de renonciation dans la vraie vie?

Simplement dit, l’exercice à faire serait de calculer le rendement que tu pourrais avoir si tu investissais le montant de ta décision. Voici quelques exemples:

  • Les fameux cafés du Starbuck: 5 cafés par semaine à 5$ = 1300$/année. 1300$ à du 7% pendant 30 ans = 131,756.87$ (dont 39,000$ d’investissement total et 92,876.87$ en gain). Le coût de renonciation d’un café Starbuck par journée de travail est donc d’environ 93,000$ sur 30 ans.
  • Un char neuf de 30,000$ versus un char usagé à 15,000$. 15,000$ à 7% pendant 30 ans = 121,747.46$ (dont 15,000$ d’investissement total et 106,747.46$ en gain). Le coût de renonciation d’acheter une voiture neuve au lieu d’une voiture usagée est d’environ 107,000$ sur 30 ans.

Considérant que ces deux exemples ci-dessus sont des décisions extrêmement communes et qui peuvent facilement être additionnées, on comprend que le poids de nos décisions quotidiennes, aussi banales qu’elles puissent être, peuvent peser lourd à long terme. Juste ici, on a un coût de renonciation de 200,000$ pour un café par jour en chemin pour le travail dans ton char neuf…

À lire aussi: Les 7 signes que tu dois t’occuper de tes finances personnelles

Le coût d’épargner au lieu d’investir

Économiser c’est bien, mais investir c’est mieux 🥛🥛

C’est soit que tu achètes ton lait seulement à rabais, ou que tu t’achètes une vache et que tu dépenses pu jamais pour du lait.

Ok plus sérieusement, économiser ton argent c’est la base. Sauf que bien des gens qui veulent prendre en main leurs finances personnelles restent pris à cette étape. Économiser ton argent ne te rendra pas riche, mais l’investir oui. Mettons ça sous forme d’exemple!

Disons qu’après tous tes efforts déployés, tu es capable d’économiser 1000$ par mois. Dans un compte épargne à intérêt élevé (mettons 2% en temps normal/pas de pandémie), ton 1000$ par mois pendant 30 ans créera un gain de 133,546.60$ pour un placement total de 494,546.60$. (Pst, pendant que tu mets ton argent dans les comptes d’épargnes à intérêts élevés, les banques elles se retournent et investissent ton argent pour un meilleur rendement. Voici comment ils sont capable de te donner ton 2% d’intérêts. Oh et ils gardent la balance de leur rendement 🙃).

De l’autre côté, disons que tu utilises ton compte épargnes à intérêts élevés seulement pour les urgences et que tu investis ton 1000$ économiser par mois à du 7%. Ton 1000$ par mois pendant 30 ans créera un gain de ….roulement de tambour 🥁…859,971$ pour un placement total de 1,219,971$🥵.

Comprenez-vous maintenant pourquoi je met teeeeeellement l’emphase sur l’investissement et que je vous encourage tellement à investir?

Le coût de vendre ses actions par peur que le marché crash

Ok là j’me gâte, j’y vais un peu plus pousser. Prenons premièrement en considération que tu n’es pas sous le sort de la spéculation et que tu investis dans des compagnies et des fonds qui ont fait leur preuve, que tu connais et que tu as fait tes recherches. À quoi renonces-tu si tu vends tes actions parce qu’un crash s’en vient? Tu renonces à une opportunité de réduire ton coût moyen et donc de connaître une récupération de ta perte beaucoup plus rapide et généreuse. Petit exemple avec des chiffres très fictifs:

Disons que tu détiens 50 actions de XYZ à un coût moyen de 20$.

Scénario 1: tu pognes la chienne et tu vends tout quand ça touche le 15$ par actions. Ta perte est donc évalué à 250$. Tu pourrais avoir la chance de récupérer ta perte lorsque le crash sera passer en achetant 50 actions à 15$ et en vendant à 20$ (ou en tenant ta position). Dans ce cas, ta récupération se chiffre à 250$, égale à ta perte donc 0$ gain.

Scénario 2: toi pis tes nerfs d’acier vous gardez votre position même après que ça ait dépasser les 15$. En fait, tu rachètes 20 actions à 15$, 20 actions à 10$ et 20 actions à 5$ (pas pire crash). Ton coût moyen pour 110 actions après tout ça se situe à 14,55$. Donc dans ton cas, l’action doit revenir à 14,55$ pour récupérer ta perte. Et une fois que l’action atteindra son point de départ à 20$, ton gain se chiffrera à 600$.

Prix de l’action20$15$10$5$15$20$
Ton coût moyen 50 actions20$
50 actions + 2018.57$
70 actions + 2016.67$
90 actions + 2014.55$14.55$14.55$
Ton portefeuille
(Gain/perte)
1000$
(0$)
1299.90$
(-249.90$)
1500.30$
(-600.30$)
1600$
(-1050$)
1650$
(+50$)
2200$
(+600$)

Donc, de vendre par peur de perdre de l’argent, c’est renoncer à un gain de 600$. Évidemment, ça dépend de la situation et de plein d’autres facteurs mais le principe reste le même.

À lire aussi: Comment je gère mes placements dans des moments de crise?

Faut pas virer fou quand même

Le coût de renonciation peut aussi s’appliquer à des concepts plus abstraits comme le temps et la santé mentale. Donc oui c’est important de prendre des décisions éclairées, mais faut pas virer fou quand même. Il y a plein d’opportunité dans la vie de prendre une décision qui te rapportera gros à long terme, mais si ton café Starbuck fait partie de ta routine self-care matinale, go for it.


Le principe de delayed gratification s’applique très bien ici. C’est l’idée de repousser la gratification de quelque chose de banal ou d’insignifiant pour obtenir une plus grande gratification pour quelque chose qui nous tient vraiment à coeur dans le futur. C’est dire non à un café overpriced pour pouvoir se permettre 6 semaines en Italie à la retraite, ou bien juste de pouvoir s’offrir une retraite.

8 raisons pourquoi tu vis encore d’une paie à l’autre

8 raisons pourquoi tu vis encore d’une paie à l’autre

Attendre que la paie arrive pour payer des factures ou seulement pour aller faire l’épicerie, ça peut rapidement devenir une source de stress. Certaines personnes passeront leur vie dans cette situation, tandis que d’autres prendront les actions nécessaires pour que ça change. En fait, selon une étude réalisée en 2018 par l’Association canadienne de la paie, c’est la réalité de 31% des québécois. Ce qui m’amène à poser la question, mais pourquoi le tier des québécois vivent encore d’une paie à l’autre?

Tu ne te paies pas en premier

Tu paies tes bills, tes cartes de crédit, ton épicerie et…oups il reste plus rien pour toi.

Truc: fais l’inverse. Paie-toi toujours un montant en premier, quel qu’il soit, même si tu dois commencer avec 20$ par mois.

Tu es fermé d’esprit

T’as aucune volonté d’en apprendre plus sur les finances personnelles ou bien tu crois tout savoir.

Truc: ouvre tes horizons et tes oreilles. Les gens qui ont le plus de succès apprennent à tous les jours.

Tu es pris dans tes dettes

T’es pogné dans le cercle vicieux de la carte de crédit et t’es pas capable de t’en sortir.

Truc: essaie la méthode Snowball.

Tu veux tout, tout de suite

« Le nouveau manteau chez Zara est juste trop beau, j’ai pas le choix de me l’acheter tout de suite même s’il faut que je le mette sur ma carte de crédit ».

Truc: prend un break des réseaux sociaux ou désabonne-toi des Zara et H&M de ce monde. Du moins jusqu’à temps que tu puisses te permettre une petite virée shopping.

Tu penses que c’est impossible pour toi

T’as tout essayé, bref c’est ce que tu crois, et tu es complètement découragé.

Truc: informe-toi plus sur le sujet, lis plus, écoute des podcasts, soit ouvert d’esprit.

Tu vis au-dessus de tes moyens

Tes revenus sont trop bas pour tes dépenses.

Truc: soit tu dois slacker sur les dépenses, soit tu dois les optimiser ou bien tu dois augmenter tes revenus.

À lire aussi: Un guide qui t’aidera à augmenter tes revenus passifs

Tu n’as pas de plan

Tu vis au jour le jour et ne te soucis pas vraiment de demain. En fait, tu ne sais peut-être juste pas par où commencer.

Truc: lis ma roadmap des finances personnelles.

Tu n’as pas de but

Tu n’aspire pas à la grande richesse mais tu es quand même pris dans cette rat race, sans épargnes.

Truc: fais l’exercice définir tes buts et de les écrire. Ça devient comme un contrat écrit!

Il y a milles et une raison pourquoi quelqu’un vivrait de paie en paie. Chaque situation est différente. Je suis curieuse de savoir quelle est ta raison si tu vis ainsi et que compte tu faire pour améliorer ta situation? Et si tu t’es sorti de cette situation, quelle était ta raison et qu’as-tu fait pour t’en sortir? Écris-moi ça en commentaire!

Bonne semaine!

Effet levier | Comment rentabiliser ta maison?

Effet levier | Comment rentabiliser ta maison?

L’article d’il y a deux semaines à tomber comme une brique dans le visage de plusieurs québécois. J’ai touché à une corde sensible parce qu’une maison sera, pour une grande partie d’entre nous, le seul « investissement » que nous ferons de notre vie. Ça fait donc mal de se faire dire que, non, ta maison n’est pas un investissement. Mais qui dit problème, dit solution. Oui, oui, une maison PEUT devenir, en quelque sorte, un investissement. Autrement dit, elle peut devenir le levier vers un futur investissement. L’effet levier est un concept très utilisé dans le monde de l’investissement, que ce soit boursier ou immobilier. Le principe revient à utilisé le capital accumulé sur la dite maison et l’investir ailleurs. Plus tu as de capital amassé sur ton bien, plus ton levier est fort et plus son effet est prononcé.

Il y a donc deux étapes pour utilisé l’effet levier sur ta maison:

  1. Avoir du capital sur ta maison
  2. Investir ce capital ailleurs

1- Avoir du capital sur ta maison

Y’a une raison pourquoi je n’ai pas utilisé le mot « amassé » du capital ici. C’est parce qu’on peut avoir du capital sans nécessairement en amasser. La pandémie en est une excellente exemple. On peut avoir amassé 15,000$ en capital durant 3 ans et boom, la pandémie nous offre une belle plus-value de quoi, 50%? 75%? Moi, mon expérience personnel a été 50% de valeur en plus.

Ce qui est plate c’est que c’est bien rare qu’on a tout cuit dans le bec comme ça. La plupart du temps il faut le créer le capital, que ce soit en faisant des rénovations ou carrément une restoration. Une auto-construction peut aussi entrer dans cette catégorie. Autrement, il faut amasser du capital comme un bon payeur à la banque, meh. Mais il y a quelques façons d’amasser du capital plus rapidement.

Mais comment amassé du capital rapidement sur sa maison?

En effet, le capital ne s’accumule pas très très vite sur une maison. On parle de quoi? 5000$? 10,000$ par année? Peut-être plus si ta maison vaut plus cher. Les intérêts mangent une grosse partie du paiement d’hypothèque que tu fais chaque mois. Donc, si tu te dit que tu vas acheter un duplex ou un triplex quand t’auras l’équité sur ta maison, ça se pourrait que t’attendes longtemps si tu n’es pas proactif. Il y a plusieurs façons d’être proactif et de payer son hypothèque plus rapidement, ça part!

La méthode HELOC

D’après moi, c’est la méthode la plus efficace et rapide. Elle demande beaucoup de planification et constance mais les résultats qui en découlent sont surprenant. En français, le terme utilisé est la Marge de crédit sur valeur domiciliaire. Cette marge permet d’aller chercher l’équité sur une maison mais à l’aide d’une ligne de crédit ouverte au lieu d’un refinancement hypothécaire. Il y a une méthode associé à cet outil qui permet de l’utiliser pour payer sa maison plus rapidement, genre vraiment plus rapidement. On parle de payer son hypothèque en comme 7 ans (tout dépend de la situation de chacun🙃). Je n’entrerai pas en détail dans la méthode parce qu’elle est très technique, mais les Kwak Brothers la verbalise très bien dans le vidéo suivant (c’est en anglais mais c’est possible d’ajouter des sous-titres en français). Si cette méthode vous intéresse, je vous conseille très fortement d’en parler à votre conseiller financier pour qu’il/elle vous guide au travers de ce processus.

Faire des paiements aux deux semaines

Ce petit life hack permet de payer son hypothèque quelques années à l’avance et aussi de sauver en intérêt. Le plus beau dans tout ça, c’est que c’est presque invisible comme technique. Un vrai set it and forget it! Il suffit de demander à ta banque de faire des paiements aux deux semaines au lieu de mensuellement. Il y aura donc seulement 2 mois dans l’année que ton paiement d’hypothèque sera plus haut, le reste restera le même. En faisant ainsi, sur un hypothèque de 300,000$, on sauvera un peu plus de 16,000$ en intérêts et l’hypothèque sera payé 3 ans plus tôt.

Magasiner votre taux d’intérêt…même avant votre renouvellement

Les banques ne t’appelleront jamais pour t’offrir un meilleur taux en plein milieu de ton terme de 5 ans. Mais TOI, tu peux les appeler hehe. Si tu vois que les taux sont plus bas que quand tu as signé ton hypothèque, appelle ta banque (ou n’importe quelle banque vraiment) et demande leur quelle serait ta pénalité si tu brisais ton terme. Ensuite, demande leur l’économie que tu réaliserais si tu signais un terme au nouveau taux d’intérêt. Si ton économie est plus importante que ta pénalité, ça vaut la peine. Ton économie se présentera le plus probablement sous forme de temps et d’argent, donc tu rembourseras ton hypothèque plus rapidement et paiera donc moins d’intérêt. Et pour éviter de devoir sortir le montant de la pénalité de ta poche, il est possible de l’ajouter sur le nouveau terme, augmentant ainsi (très minimalement) tes paiements hypothécaires. Au bout du compte, tu auras économiser temps et argent.

Pour pousser ça à l’extrême, si disons que ton économie est de 5000$ sur le restant de ton prêt, tu pourrais rajouter ce montant sur tes paiements hypothécaire. Par exemple, s’il te reste 20 ans sur ton hypothèque tu pourrais rajouter 20$ chaque mois sur ton paiement hypothécaire (ou 10$ aux deux semaines 😉). Si tu n’avais pas magasiné ton taux d’intérêt, tu l’aurais payé pareil en intérêts. Donc pourquoi pas le mettre dedans quand même? Tu vas rembourser ton hypothèque encore plus rapidement et le montant ira directement dans ton capital. Et voilà, tu viens d’optimiser ton économie!


Il y pleins d’autres façons de payer son hypothèque plus vite, mais c’est plus des façons d’économiser POUR rembourser son hypothèque plus vite et non pas des trucs pour vraiment payer son hypothèque plus vite. C’est pourquoi je resterai donc concise avec mes 3 trucs/méthodes ci-dessus. Cut the bullshit!

À lire aussi : La pire erreur à faire en tant que premier acheteur: S’acheter une maison

2- Investir ce capital ailleurs

Là, maintenant que t’as accumulé pleiiiiiin de capital sur ta mison, on est rendu à l’étape d’utiliser ce capital pour l’investir ailleurs. Il y a plusieurs méthodes pour utiliser l’effet levier qui ont chacune leurs avantages. Je n’irai pas en détail parce que je ne connais pas/ne me souviens pas de tous les détails de chaque méthodes. Mon but est de vous donner des idées dont vous pourrez discuter avec votre directeur hypothécaire et votre conseiller.

Méthodes d’effet levier

Le collatéral

Simplement dit, le collatéral se veut une genre de garantie pour ta banque. Disons que tu veux acheter un duplex mais que tu n’as pas la mise de fond. Il est possible, sous certaines conditions, que la banque prenne une garantie sur l’équité de ta maison pour financer le duplex sans mise de fond. Donc sans sortir un sous de ta poche. J’ai déjà utilisé cette méthode.

La marge de crédit hypothécaire

L’idée est de faire balancer une partie de son hypothèque en marge de crédit hypothécaire. J’utilise ce produit pour un de mes immeubles et ça me permet d’utiliser l’équité accumulé sur la marge pour payer des rénovations qui augmenteront la valeur de l’immeuble ou pour investir dans un autre immeuble. Un des avantages à utiliser une marge de crédit hypothécaire pour investir est que les frais d’intérêts deviennent déductibles. C’est-à-dire que tu pourras déduire cette dépense de ton salaire lors de ta déclaration d’impôt.

Le refinancement

Si ta maison a prit beaucoup de valeur, que ce soit par des rénovations majeures ou une pandémie, il est possible de la faire refinancer pour sortir un montant et le réinvestir ailleurs. Je ne suis pas certaine par contre s’il est possible de déduire les intérêts dans la déclaration d’impôt, à voir avec votre conseiller.

La manoeuvre Smith

Cette manoeuvre s’apparente beaucoup à la méthode HELOC ci-dessus. La différence c’est que l’équité est utilisé à son maximum avec l’effet levier. C’est une manoeuvre assez complexe et qui demande des nerfs et une aise à contracter des dettes pour s’enrichir. L’article de CPA Canada résume assez bien la technique: Comment rendre vos intérêts hypothécaires déductibles aux fins de l’impôt.


Aucunes de ces techniques devraient être fait avant d’avoir parler à votre directeur hypothécaire ET votre conseiller financier. Elles ne sont non plus pas accessibles pour tout le monde, il faut nécessairement se qualifier.

Je rappelle que je ne suis pas une professionnelle du domaine financier. Ce blogue se veut une plateforme d’entraide où j’apporte des idées et de nouvelles perspectives pour vous aider à améliorer vos finances et à créer votre richesse. Il est de votre responsabilité de voir si ces idées sont applicables à votre situation et si ce sont les plus optimales pour vous. Je suis ouverte aux commentaires constructifs parce que je ne détiens pas la vérité absolue et j’adore apprendre, mais en aucun cas des propos diffamatoires ne seront tolérés. Si vous n’êtes pas prêts à prendre vos finances en main ou n’êtes pas ouvert d’esprit face à de nouvelles idées, ce blogue n’est tout simplement pas pour vous.

Ps: petit rappel que j’amasse des fonds pour la santé de nos hommes en ce mois de la moustache! Si tu veux faire un don, c’est par ici!

Bonne semaine!

Movember | Comment soutenir la cause si t’as pas de moustache

Movember | Comment soutenir la cause si t’as pas de moustache

On connaît tous la fameuse moustache du Movember et nos hommes se font un plaisir malin de s’exposer la stache pour le mois de novembre…au complet.

via GIPHY

Perso, je tiens pas trop à la moustache de mon chum, mais je tiens à la cause, encore plus depuis que je suis maman de 2 garçons (y’en a un en construction but still). Essentiellement, le Movember aide à lutter contre le cancer de la prostate, le cancer testiculaire, à promouvoir la santé mentale et à prévenir le suicide chez nos hommes.

Il y a plus de 5 millions de personnes, communément appelés les Mo Bros et Mo Sistas, qui sont dédiés à la cause. Mais comment soutenir la cause si t’as pas de moustache?

Eh bien, il y a plusieurs façons d’aider la cause. L’oeuvre de charité propose 4 façon de soutenir la cause: Laissez-vous pousser la moustache, Bouger avec Movember, Organiser un Mo-ment et À chacun sa Mo.

Je suis donc très heureuse d’annoncer que j’amasserai des fonds pour nos hommes cet année. Que ce soit 1$, 5$ ou 10$, je vous serais éternellement reconnaissante d’y participer. Pour faire un don, vous pouvez suivre ce lien ou scanner le code QR ci-dessous:

Un énorme merci!

P.S. Partagez en grand nombre pour que le plus de monde possible y participe!