Review de la nouvelle app de budget de Hardbacon

Review de la nouvelle app de budget de Hardbacon

Ok la gang, aujourd’hui je fais un review d’une nouvelle app de budget que j’ai essayé durant les derniers jours!

En plus, c’est une compagnie québécoise, alors ceux qui me demandaient pour une app de budget en français: Et voilà!

Hardbacon!

Et non, ce n’est pas mon grand frère, on utilise juste le même nom pour l’argent: du baconnnn!

Bon, à la base, Hardbacon était une plateforme qui permettait seulement de rassembler tous ses investissements à un même endroit, mais ils ont récemment restructuré et élargi leur app en ajoutant les sections de budget et de planification financière.

Et pour avoir essayer biiiin des applications et sites web de budget, je commence à connaître les musts pour qu’une app soit complète.

Voici donc les pros and cons de l’app de budget Hardbacon (avantages et désavantages, scusé mon franglais, j’habite à côté d’Ottôwô).

À lire aussi: Les 7 signes que tu doit t’occuper de tes finances personnelles

Pros:

  • L’app est gratuite: Les sections budget et planification financière sont accessibles complètement gratuitement. On aime! Il y a aussi un abonnement Premium pour ceux qui « jouent à bourse », comme dirait menoncle Gérard, et qui désirent gérer tous leurs investissements à un même endroit, pour 12.99$/mois ou 99$/année. Ça se pourrait que j’aie un code promo donnant 10% de rabais, j’dis ça j’dis rien (continue à lire).
  • Tu peux connecter tes comptes bancaires, donc finito les marathons pour aller regarder le solde de touuuuus tes comptes. Là, ils sont tous à un seul et même endroit. D’après moi, pour avoir une bonne app de budget, ça prend ça. La seule chose c’est que bien des gens ont peur de se faire voler des données en entrant leurs infos bancaires. Ce que je répond à ça, c’est que les apps de budget utilisent du cryptage et se conforment aux plus haut standards de sécurité. Par contre, rien ni personne n’est à l’abris d’un vol de donnée, pas même les plus grosses banques. Vous rappelez-vous les vols de données dont ont été victimes quelques grosses banques récemment? Mais bon, perso, je n’ai jamais eu de problèmes du genre.
  • Tu peux, bien évidemment, faire un budget: Il y a toutes les catégories dont tu as besoin pour catégoriser tes revenus et dépenses. Là, il te reste juste à donner une job à chaque piasse.
  • Tu peux planifier tes achats importants, comme l’achat d’une maison, d’une nouvelle voiture ou un autre achat important. Tu peux même voir l’impact que chaque achat important aura sur tes finances à long terme à l’aide d’une courbe de croissance. Les adeptes du mouvement FIRE peuvent même planifier leur retraite et voir à combien devrait être leur valeur nette à chaque année, afin d’atteindre la retraite ou la liberté financière. On pourra aussi bientôt créer des objectifs pour partir son entreprise et pour financer ses études!
  • Tu peux trouver la bonne carte de crédit pour toi avec leur comparateur de carte de crédit, que ce soit selon ton score de crédit, tes dépenses mensuelles et les récompenses que tu recherche, entre autres.
  • Tu peux trouver le meilleur site de courtage en ligne pour toi avec leur comparateur de courtiers en ligne: Si tu as l’intention et les connaissances pour te lancer en bourse, leur comparateur pourrait t’aider à trouver le meilleur outil pour tes besoins et tes objectifs.

À lire aussi: Un budget: Pourquoi et Comment?

Cons:

  • On ne peut pas encore inscrire nos actifs actuels: simplement dit, les hypothèques ne sont pas « liés » à un actif, ce qui fait que ça paraît comme une bin grosse dette sans rien pour contrebalancer. Je leur ai fait le commentaire et semblerait que ça s’en vient dans les prochaines semaines.
  • Il n’y a pas encore l’option pour classifier des sorties d’agent dans des « Comptes enregistrés »: J’aime bien planifier et faire le suivi des fonds que je dépose dans mon REER, CELI, REEE, etc.
  • Il n’y a pas de version sur l’ordinateur: Pour ma part, j’aime bien l’app pour voir mes comptes et survolé mon budget et mes dépenses. Sauf que pour tout ce qui est rapport et création de budget, j’aime vraiment mieux le faire sur l’ordinateur.

À lire aussi: Les 7 raisons qui te donneront envie d’investir maintenant

Mon verdict:

C’est une application qui est quand même nouvelle et en constante amélioration, alors il y a quelques petites choses à améliorer. Mais, somme toute, je crois honnêtement que ça vaut la peine de la découvrir. Elle a beaucoup de potentiel et je crois qu’elle plaira plus particulièrement aux milléniaux, de par son interface jeune et actuelle. Je ne crois pas qu’elle a surclassé Mint, mais elle est assurément dans mon top 3.

Pour sa part, l’abonnement Premium te permettra d’optimiser ton portefeuille grâce aux diagnostics, rapports et scores qui sont attribués à chaque comptes. Tu pourras aussi créer des alertes boursières pour ne pas manquer l’occasion d’acheter des actions d’une compagnie que tu aimes, à un prix que tu aimes!

Il y a une période d’essaie gratuite de 30 jours et tu peux utiliser le code BACON10 pour obtenir 10% de rabais sur ton abonnement.

Pourra pô dire jt’ai jamâ rien donné.

Ciao

V.

Cet article a été commandité par Hardbacon et la critique est basée sur mon expérience personnelle. En aucun cas Hardbacon ne m’a imposé un opinion.

Noël, c’est pas obligé de rimer avec abus!

Le décompte est officiellement commencé. Il reste 13 dodos avant la veille de Noël. 13 dodos avant de se rassembler avec nos familles et nos proches. 13 dodos (ou peut-être moins) avant de se lancer dans un marathon de soupers un peu trop gourmands et alcoolisés.

C’est le fun le temps des fêtes, vraiment. Mais pourquoi ça nous prend toujours un ou deux mois pour s’en remettre? Et autant au niveau du bedon que du portefeuille!

C’est certain qu’au niveau de l’énergie, tout le monde a besoin d’un petit break au retour des fêtes. Mais je suis certaine qu’il y a des moyens d’épargner le bedon et le portefeuille un peu. Je vous laisse deviner sur lequel je vais parler.

Voici 12 trucs pour éviter de se ruiner à Noël 

  1. Économiser tout au long de l’année : ça peut être difficile de planifier ton magasinage de Noël un an à l’avance, mais ça t’éviterait probablement d’avoir deux mois difficiles après les fêtes. Dépenser 500$ one shot ça peut paraître énorme, mais si on l’a économisé sur 10-12 mois c’est vraiment moins pire.
  2. Ne pas dépasser ses limites : « Oui, mais ma mère serait tellement contente d’avoir cette sacoche ». Ok, oui elle serait probablement contente. Mais elle serait aussi probablement très triste d’apprendre que ce cadeau t’auras causé un stress financier. Respecte ta capacité, ta famille et tes proches t’aimeront autant même si tu ne leur achète pas une Rolex.
  3. Ne pas sous-estimer les plateformes de revente : je parle de Kijiji, Marketplace et compagnie. Il y a souvent des choses presque neuves à vendre sur ces plateformes. Et les gens deviennent de plus en plus conscientisé sur le seconde main. Pourquoi acheter des choses neuves quand on peut les acheter usagés mais en parfaite condition pour la moitié du prix?
  4. Magasiner pendant les ventes : si tu as lu mon article sur le Black Friday, tu sais comment bien profiter des évènements dans ce genre.
  5. Recevoir de l’argent pour tes achats : utilise le site Rakuten lorsque tu fais tes achats pour obtenir des remises en argent.
  6. Prioriser les objets utiles et les activités : personne n’aime recevoir des cadeaux « pitché » ou inutile. Une activité peut souvent être un cadeau encore plus cool parce que ça devient un souvenir, et pas seulement un objet.
  7. Acheter localement : on peut faire de belles petites trouvailles dans les marchés locaux qui feront très plaisir à tes proches.
  8. Utiliser les points de ta carte de crédit pour payer un cadeau : faut bien que ça serve à quelques choses ces points-là!
  9. Définir une limite avec son/sa partenaire et/ou ses proches : je suis certaine que les personnes à qui tu proposeras cette idée de limite ne seront pas fâchés, au contraire!
  10. Pas obliger de participer à toutes les échanges cadeaux : c’est correct de passer son tour pour les échanges cadeaux, tsé. Surtout à ceux que tu sais que tu vas te ramasser avec un vieux bibelot de chat.
  11. Créer des cadeaux DIY : laisse aller ton côté artistique. Parcours Pinterest et fais un petit projet DIY. Les gens vont certainement apprécier un cadeau fait par toi avec amour.
  12. Cuisiner des cadeaux : offre de la bonne bouffe au lieu d’un cadeau insignifiant. Des cupcakes, c’est un bon cadeau d’hôte, just sayin’.

Encore une fois, l’organisation l’emporte sur le « dernière minute ». Ralentis et prend le temps de planifier les choses.

Joyeux temps des fêtes!

V.

Comment économiser gros sur Amazon?

Comment économiser gros sur Amazon?


La réponse? AGIR au lieu de RÉAGIR.

Simple de même.

C’est comme quand tu oublies de te claquer deux Advils et un grand verre d’eau avant d’aller te coucher après avoir descendu 3-4 bouteilles de vino avec tes chums…on s’entend tu pour dire que tu vas « payer » le lendemain?

C’est la même chose quand tu te dis « Ah, je vais attendre à l’été pour m’acheter une tondeuse!! ». Tu vas payer le plein prix, si c’est pas plus. Donc, pour t’aider à sauver du bacon lors de tes achats, je te partage une technique infaillible pour obtenir les meilleurs prix sur n’importe quels articles vendus sur Amazon. Je vais aussi t’expliquer étape par étape comment faire.

Bon, je ne réinvente pas la roue ici là, plusieurs milliers de personnes à travers du monde entier utilisent déjà cette technique. Ça prend pas la tête à Papino, juste quelques minutes de recherche, 2-3 clics et t’es all set! L’idée ici c’est de prévoir tes achats et non pas réagir à tes besoins. Alors si tu commences à magasiner pour un air climatisé en juin parce que tu commences à avoir chaud, it’s too late friend. Prend toi d’avance ou soit patient et meurs de chaud. En gros, la technique consiste à analyser les variations de prix et d’en faire le suivi. Mais FAIS PAS X TOUT DE SUITE, je te PROMETS que c’est plus facile que tu penses. Même ma filleule d’un an pourrait me pointer le prix en vert et baver sur le prix en rouge.

C’est facile parce qu’en 2018, on a la chance d’avoir des ordinateurs et des programmes performant ET gratuit. Le programme que je vais utiliser aujourd’hui fait tout le travail pour nous, après qu’on lui ait dit quoi faire. Je vais lui dire qu’est-ce que je recherche, combien j’aimerais payer et voilà, le tour est joué. Des programmes comme ça, tu peux en trouver plusieurs en recherchant « Amazon price tracker » sur Google, mais aujourd’hui je vais utiliser Keepa, parce que les fonctionnalités qu’on a besoin pour faire une bonne recherche sont gratuits et il en contient plusieurs. Il suffit que de s’inscrire sur le site, d’installer l’extension sur ton navigateur Chrome et hop, on part. Le tableau apparaîtra en dessous du produit et tu pourras t’amuser avec les différentes options…ou juste suivre les étapes ci-dessous. Il y a aussi un accès premium, mais c’est plus pour les marchandeurs des zinternets qui recherchent de l’information sur des produits: no need, thank you.

Avec ce logiciel, tu peux voir l’historique de prix de tous les produits vendus sur Amazon; ça aide à se donner une idée sur qu’est-ce qu’un bon deal (même si vous ne voulez pas acheter sur Amazon). On peut aussi se mettre des alarmes lorsque le produit est vendu à un certain prix et même lorsqu’il y a des gros deals. C’est tu pas wonderful ça? Je te montre tout ça maintenant, et je répète, cette technique s’applique sur TOUS les produits vendus sur Amazon, et on sait bien qu’on trouve de tout chez Amazon, même un ami.

Alors, pour faire la démonstration de cette technique, je vais utiliser cette magnifique tondeuse électrique. Don’t get me wrong, je m’en viens pas tondre ta pelouse.

Tondeuse Électrique

La première étape est de faire descendre ta page jusqu’au petit tableau Keepa et de spotter les prix les plus haut et les plus bas, pas si difficile eh? J’aime bien que mon tableau me montre les prix pour une année complète, ça me permet de voir les tendances et de planifier mon achat en fonction de celles-ci. La fonction « temps » se retrouve en bas à droite du tableau: clique sur « Year ». Donc, ici on peut voir que de novembre 2017 à novembre 2018, le prix de la tondeuse à varier d’environ une centaine de dollars, le plus bas étant autour du mois de février 2018 et le plus haut pendant les mois de mars, septembre et novembre. Fac, c’est quand qu’on achète nos tondeuses, gang? Entre janvier et mars, BRAVO!

Étape 1

La deuxième étape est de se mettre une alarme pour automatiser le tout. Ça va te permettre de te faciliter la tâche et de ne manquer aucune promotion. Le système t’avisera donc lorsque le produit affichera le prix que tu auras fixé. Cette option se trouve dans la section « Trackproduct » du tableau. Dans le tableau ci-dessous, j’ai dit au programme que j’aimerais recevoir une alarme lorsque le prix aura atteint les 115 piastres. Pour déterminer ce prix, je me suis fiée au prix le plus bas du premier tableau, c’est-à-dire, 105,56$, et je me suis laissé un petit jeu de 10$ pour tenir compte de l’inflation. Pour ceux qui ne savent pas, l’inflation c’est, en terme simple, la perte de pouvoir de ton argent et l’augmentation des prix, tout ça causé par la création de capital, autrement dit, d’argent. Bref, les alarmes te permettront de suivre plusieurs produits sans te casser la tête.

Étape 2

Je t’invite notamment à cocher les 3 cases ci-dessous. Tu recevras donc des avertissements lorsque des « LightningDeals » se préparent et lorsque la promotion aura commencé. La troisième case te demande si tu veux recevoir d’autres alertes de prix et si oui, combien de jours après la première alerte. Cette alerte est automatique définit à 7 jours par Keepa, mais si tu es plus du genre à tout remettre à demain, je te conseille peut-être d’y inscrire 2 ou 3 jours, comme ça tu éviteras de passer à côté des bons prix.

Capture d_écran 2018-11-20 à 13.38.38

La troisième étape…bin y’en a pas. Il te reste plus qu’à attendre que les prix fluctuent et acheter au bon moment. Tu pourras suivre tes produits sur le navigateur de Keepa et même aller voir les meilleurs deals actuels dans l’onglet « Deals » en haut à gauche dans le tableau suivant. Et si tu n’a pas le temps de suivre tes produits, no problemo, tu as fixé des alarmes, tu te souviens? 😉

Capture d_écran 2018-11-20 à 13.42.15

Voilà! Tu es enfin prêt à consommer intelligemment et à planifier tes achats. Je sais, je sais, ça sonne adulte et plate en maudit, mais rends-toi à l’évidence, si ton compte en banque ne te permet pas de dépenser comme Dan Bilzerian, tu dois faire des achats intelligents et non pas des achats impulsifs menés par tes émotions. Parce que oui, notre consommation est mené par des émotions comme lorsqu’on a peur de manquer LE deal de l’année, quand on a troooop hâte d’essayer le nouveau iPhone X+++ format géant de poche, quand la seule façon de te « dé-s’ennuyer » est d’aller shopper, ou quand tu sens une pression sociale t’envahir parce que, toi aussi, tu dois avoir un char de l’année. Et si tu viens d’acheté une maison ou si tu planifies en acheter une prochainement, attends-toi à ce que les dépenses coulent à flot. Ça n’arrête jamais. J-a-m-a-i-s. Alors, si tu as la chance de t’y prendre d’avance et d’éviter les erreurs que moi et bien d’autres ont pu faire, fais-le mon cher ami!

Si tu veux en savoir plus sur les habitudes des consommateurs, je t’invites fortement à aller lire l’article publié par Radio-Canada en cliquant juste ici.

Hasta luego,

V.

5 astuces pour t’aider à mieux gérer ton bacon

Tu as de la misère à payer tes factures à temps?

Tu délaisses ton compte épargne comme tu délaisses ton suit de gym?

Tu as de la difficulté à payer ta carte de crédit en entier?

Tu vis un stress financier et tu n’as pas d’argent de côté?

Si tu as répondu oui à l’une ou plusieurs de ces questions, ne décourage pas: j’ai des bonnes nouvelles pour toi. Sinon, lis quand même, je suis certaine que ça peut t’apporter quelque chose.

Il y a plusieurs astuces et outils qui peuvent t’aider à être plus efficace dans la gestion de tes dépenses et de tes épargnes. MAIS, ils ne feront pas tout le travail pour toi, alors tu dois quand même mettre un peu de temps. Il n’y a pas de solution miracle pour améliorer tes finances, à part gagner à la loterie, mais s’il-te-plaît, fis-toi pas là-dessus. La clé: c’est la discipline. La discipline, c’est être capable de dire non à une sortie au restaurant, c’est être capable de contrôler tes envies de magasiner, c’est de suivre tes finances et t’informer auprès des différentes sources, c’est VOULOIR changer tes habitudes de consommateur abusif de l’an 2019. Si tu veux, tu peux. Dans 6 mois, tu pourrais être dans une position financière totalement différente que celle dont tu es maintenant. Tu pourrais enfin le faire ce voyage à Bali que t’essaie de planifier depuis 2 ans! Tu pourrais enfin avoir des épargnes pour acheter ta première maison. Tu pourrais enfin la partir ta business dont tu rêves tant.

Mais pour y arriver, tu DOIS être au courant de tes finances personnelles.

Donc, pour t’aider, je te partage mes 5 astuces qui m’ont aidé à mieux gérer mon bacon.

Mon astuce ULTIME #1: A-U-T-O-M-A-T-I-S-E-R !!!

J’automatise TOUS mes paiements récurrents, comme ça je n’ai plus à y penser, je ne suis jamais en retard et donc je ne paye pas de frais de retard. Le seul danger avec ça, c’est que tu dois quand même t’assurer d’avoir les fonds nécessaires dans ton compte bancaire. Sinon tu risques de payer des frais pour fonds insuffisants. Attention: Automatiser ne veut pas dire délaisser. Tu dois quand même garder un œil sur tes finances et faire des suivis à chaque semaine.

Toutes les banques permettent d’automatiser tes paiements. Pour ma part, j’aime bien Tangerine puisqu’elle offre d’excellent taux et les services que j’utilisent sont gratuits. Petit cadeau: si tu utilises ma Clé Orange 37196713S1 lors de l’ouverture de ton compte et que tu y déposes au moins 100$, on reçoit 50$ chaque. Bon deal?

Mon astuce #2: Faire un…

(Es-tu prêt pour le truc le plus révolutionnaire du monde????)

… budget!!! 🙂

Si je t’apprends quelque chose, on a un problème. Alors, je vais faire comme si tu le savais déjà. Moi j’utilise Mint. C’est un gestionnaire de bacon, de factures et de crédit très sécuritaire. Ça me permet d’établir les montants qui seront alloués pour chacune de mes dépenses et de suivre mon budget soit sur l’ordinateur ou sur mon cellulaire via l’application. Il y a pleins d’autres fonctionnalités super pratique, je te laisse les découvrir !

J’utilise aussi une feuille de suivi sur Excel pour suivre mes objectifs et j’ai bien l’intention de vous la partager un jour ou l’autre, lorsqu’elle sera plus adaptée !

Mon astuce #3: Je me paye en premier

Habituellement on recommande d’économiser 10% de son revenu, mais moi je te suggère 15%! C’est 525$ pour un salaire de 3500$ par mois…je suis pas mal certaine que tu peux limiter tes soirées au bar pour y arriver. Si tu gères ton épargne comme des paiements, tu les automatises et tu n’y touche pas, ça peut devenir assez payant grâce aux intérêts composés (je veux me marier avec les intérêts composés, désolée babe). Pour ma part, voici les outils que j’utilise :

Wealthsimple:

Wealthsimple c’est une plateforme en ligne qui te permet d’investir sur l’auto-pilote à très bas prix. Tout ce que tu as à faire, c’est automatiser tes dépôts et le tour est joué. Bien sur, tu peux aussi simplement verser un montant fixe et le voir fluctuer. Par contre, le but c’est de faire grandir tes épargnes, alors je te suggère d’établir des dépôts automatisés de 10 ou 20$ par semaine, tout dépendant de ton revenu. Ils ont aussi récemment lancé les « Roundups », qui sont en fait le change que tu aurais reçu si tu avais payé comptant dans un commerce. Par exemple, si tu t’achètes un café à 2.25$, ton achat sera arrondi à 3.00$ et 75¢ seront déposés dans ton compte d’investissement. Les dépôts se font une fois par semaine, après que toutes tes dépenses de la semaine aient été arrondit. Ça ne fait pas vraiment mal au porte-feuille et ça permet à ton compte de grossir. Tu peux investir dans un CELI, un REER ou dans un compte épargne non-enregistré. Pour les sceptiques, Wealthsimple fait affaire avec des prestataires d’investissement qui sont protégés par les Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). Entre d’autres mots, ton bacon est safe, mais je te recommande quand même de faire tes propres vérifications.

Mylo:

J’ai découvert Mylo il y a quelques mois et je l’utilise pour épargner pour des voyages. C’est un peu le même principe que Wealthsimple, c’est-à-dire que tu peux déposer des fonds automatiquement et utiliser les Roundups. Personnellement, j’utilise les deux. Je regarde quotidiennement mes investissements avec Wealthsimple et j’essaie de vérifier mon compte Mylo une fois par mois pour m’assurer que tout est beau. Comme ça « j’oublie » l’argent que j’ai dans Mylo et j’ai un petit moment de surprise à chaque mois, comme quand tu trouves 20$ dans tes jeans. Par contre, si tu n’aimes pas que t’es finances soient éparpillées, choisis-en seulement un !

Je vous rappelle que ce sont des investissements fait à la bourse par des robots-conseillers et que les fluctuations sont normales dans les marchés boursiers. S’il n’y avait pas de fluctuations, personne ferais de l’argent. J’en parlerai dans un autre article.

Mon astuce #4: Toujours payer tes dettes avec le plus haut taux d’intérêts

En commençant par la carte de crédit (à moins que tu aies un prêt plus haut que 19,99% 😮). Si tu as une marge de crédit de 6% avec de l’espace dessus et un solde à payer sur ta carte de crédit, paie ta carte de crédit avec ta marge. Tu sauveras ainsi beaucoup d’intérêts. Si tu as un prêt auto à 2% d’intérêt et une marge de crédit à 6%, ne paie pas ton prêt-auto avec ta marge, tu seras perdant. Je te suggère donc de lister toutes tes dettes, leur montant et leur taux d’intérêt, de payer le montant minimum sur chaque (sinon tu vas scrapper ton crédit) et d’établir un plan de remboursement en commençant par la dette la plus ravageuse. Il existe des cartes de crédit à bas taux pour consolider tes dettes, très avantageux. Écris-moi si tu ne sais pas par où commencer.

Les cartes de crédits peuvent être tellement avantageuses, si tu sais comment t’en servir. Malheureusement, trop de gens l’utilisent comme si c’était une carte débit et s’endette à 19,99%!!! Imagine, avec les intérêts composés de 19,99% des cartes de crédit, si tu as un solde de 3000$ et que tu ne fais aucun paiement dessus, ça ne prendra que 3 ans et demi pour doubler le montant. Et ce ne serait que le début d’un tourbillon dévastateur. À prendre au sérieux…

Mon astuce #5: Ne dépense pas l’argent qui ne t’appartient pas

Premièrement, n’utilise pas ta carte de crédit si tu n’as pas les fonds nécessaire pour la payer le lendemain. Deuxièmement, ne dépense pas l’argent du gouvernement aka l’impôt. Un petit truc bien simple: calcul le montant de tes taxes avec ton salaire et ton taux d’imposition, et met cet argent dans ton CELI dès que tu reçois ta paye (et si tu as compris mes autres astuces, tu feras un transfert automatisé😉). Si ton employeur retient les fonds à la source, donc directement sur ta paye, c’est all good. Sinon, le gouvernement pourrait te demander de payer tes impôts 3 à 4 fois dans l’année au lieu d’une seule fois.

J’espère que ces astuces vont t’aider à remonter la pente ou à améliorer la façon dont tu gères ton bacon. Si tu as des questions ou des commentaires, écris-les ci-dessous ou n’hésite pas à m’écrire au geretonbacon@gmail.com

A+

V.


Les 8 grandes étapes à suivre pour bien louer sa maison

Louer sa maison, c’est bien ; ça te permet d’augmenter tes revenus, de séparer tes dépenses, de financer un projet ou même de t’acheter une autre propriété. MAIS, pour que ce soit profitable et agréable, faut que ça soit bien fait. Les mauvaises expériences de ton oncle Gérald qui essaie de te décourager viennent probablement de son manque d’éducation en la matière. Si tu connais tes affaires et que tu es prudent dans ta prise de risque et de décisions, tu vas aimer ton expérience et tu vas vouloir recommencer ! Si tu as un mindset positif, tes difficultés deviendront des leçons et toi, tu deviendras un pro.

PREMIÈRE étape : S’informer!

Comme je disais en intro, tu veux être le mieux informer possible pour rendre ton expérience agréable et enrichissante. Je ne dis pas que tu dois absolument tout savoir d’un coup, mais connaître tes ressources est primordiale, et si tu es en train de lire cet article, tu es sur la bonne voie🤓. La Régie du logement, la CORPIQ et ÉducaLoi sont, d’après moi, de très bonnes sources d’informations à garder dans ta poche de fesse droite.

Étape #2 : Déterminer la façon dont tu veux louer ta maison

Tu veux louer ta chambre d’ami ? Ton sous-sol ? Ta maison au complet ? Meublé ? Semi-meublé ? Pas meublé ? Chauffé-éclairé ? Animaux/pas d’animaux ? Fumeur/non-fumeur ? Airbnb ? Bail de 12 mois ? À quel prix ?

Pose-toi le plus de question possible en te basant sur ce que tu veux et surtout, sur ce que tu ne veux pas. Par exemple, je vais te dire une chose que tu ne veux pas : que ton locataire fume à l’intérieur, c’est un gros NON. Mais bon, c’est toi l’boss.

Quand tu auras décidé tout ça, prend des belles photos et affiche-le partout sur les zinternets (Kijiji, LesPacs, Louer.ca, Kangalou, Logisquebec.com, etc.) avec une belle petite description pis partage-moi ça sur Facebook et Instagram (on va les rendre utiles un peu).

Étape #3 : Se préparer pour les impôts

Il n’est jamais trop tôt pour se préparer à cette (bien souvent) dépense. Si vous avez un remboursement d’impôt, S’IL VOUS PLAIT, promettez-moi que vous allez l’investir/l’épargner ; vous n’avez pas d’excuse, vous avez survécu toute l’année sans ce montant.

Bon, comment se préparer aux impôts quand tu es propriétaire locatif. C’est un gros sujet, mais je vais rester en surface dans cet article. Premièrement, si tu loues ta maison entière, tu dois décider si tu la gardes comme résidence principale ou non. Si j’avais à louer ma maison et aller habiter ailleurs, je garderais ma maison comme résidence principale. Pourquoi ? Parce que Revenu Québec prévoit, dans sa règle spéciale, que tu peux louer ta maison et la garder comme résidence principale jusqu’à un maximum de 4 ans. Les avantages ? Si tu vends ta maison, disons 3 ans plus tard, et que tu fais un gain en capital, ce gain ne sera pas imposable parce que c’est encore ta résidence principale (et les gains en capitaux sur une résidence principale ne sont pas imposable). Free money🙃. Deuxièmement, garde TOUS tes reçus, plusieurs dépenses deviennent déductibles d’impôts quand tu deviens propriétaire locatif. Je ferai un autre article sur les déductions. Troisièmement, prend en considération que tes revenus locatifs vont probablement te faire changer de bracket d’imposition puisque tu dois les déclarer. Par contre, seulement les bénéfices nets (revenus moins dépenses) seront ajoutés à ton salaire et imposés.

Étape #4 : Faire ses vérifications

Avant de dire « Oui, je le veux » à ton futur locataire, t’as des devoirs à faire. Plus tu auras d’information sur lui (ou elle), plus ta décision sera éclairée. Personnellement, je demande la permission de faire une enquête de crédit, une lettre de son patron indiquant son poste et son salaire, j’appelle son ancien proprio (si applicable) et je demande une pièce d’identité émise par le gouvernement. Ensuite de ça, la décision te revient. De mon côté, je me base plus ou moins sur l’enquête de crédit parce que des bad lucks ça arrive à tout le monde et ça ne pardonne pas pour plusieurs années. Ça vaut quand même la peine d’en faire une si le futur locataire t’en donne la permission.

Étape #5 : Signature du bail

Le fameux bail, le bout de papier qui fait tenir tout ça ensemble. C’est comme la colle entre ton locataire, toi et ta maison. Par contre, un bail, ça se brise, ça se respecte, ça se modifie, comme tout autre contrat. Il n’y a personne qui peut promettre qu’un locataire va respecter à la lettre les dispositions de son bail. C’est donc à toi de connaître tes droits, tes obligations et les responsabilités que vous avez l’un envers l’autre. C’est souvent aussi nécessaire d’éduquer le locataire. Mais à la base, lorsque les deux parties signent un bail, vous vous engagez à le respecter. Si tu as un règlement de l’immeuble (s’il te plait, oui), inclut le au bail, le locataire devra l’accepter s’il veut louer ta maison. C’est dans ce document que tu diras à ton locataire comment tu veux que ça se passe dans ta maison. Interdiction de fumer, un chat pas plus, pas de mur rouge, pas de service de déblocage de toilette, pas de service de « changage » d’ampoule, les entretiens mineurs c’est toi (le locataire), le ménage c’est toi, assurances-locataires obligatoire, le loyer c’est le 1er MAXIMUM, name it. C’est ta maison, c’est toi qui décides, et je te conseille de le rédiger méticuleusement, ça va éviter bien des mal-entendus et des frustrations.

Étape #6 : Inspection

Lorsque tu donneras la clé au locataire, fait le tour de la maison avec lui avec un papier et un crayon et note TOUT. Pas de trous dans les murs, pas de marque sur le plancher, tâche déjà présente sur le tapis, armoire de cuisine en bon état, etc. Si vous êtes d’accord sur l’état de la maison, signez tous les deux la feuille et conserve-là. À la fin de la location, refait le tour de la maison avec le locataire et cette feuille et compare le tout. S’il y a des dommages causés par le locataire, il aura le choix de les faire réparer lui-même ou te laisser t’en occuper et lui envoyer la facture.

Étape #7 : Modifier tes assurances

Lorsque ta maison sera louée, appelle tes assurances pour leur dire. Ton montant va probablement diminuer puisque tu n’auras plus besoin de protection pour tes biens (sauf ceux qui sont inclus dans la location). Encore une fois, assures-toi que ton locataire ait des assurances-locataires, tu me remercieras plus tard. En gros, ça peut le protéger si sa laveuse pète ou si sa friteuse explose jusque chez la voisine et que tes assurances le poursuivent.

Étape #8 : Prévoir un fond d’urgence

Tu dois absolument avoir un fond d’urgence en immobilier. Tu dois être prêt si quelque chose arrive. La plupart du temps, s’il y a des dommages, tes assurances couvriront la majorité des frais (si tu es couvert), mais tu veux avoir un coussin au cas où ! Transfert au moins 5% du loyer perçu dans un autre compte dès que tu le reçois. Fais-toi un budget si tu fonctionnes bien avec cette façon de faire !

Tu vois, tout ça je l’ai appris en faisant des erreurs. Mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend et qu’on grandit, sinon, je ne pourrais pas vous partager tout ça 🙂

Si tu as des questions ou des commentaires, écris-moi ça en bas ou au geretonbacon@gmail.com !

A+

V.