5 mythes sur les finances personnelles

5 mythes sur les finances personnelles

Les finances personnelles, c’est un sujet tellement mal aimé et underrated.

Y’a tellement de mythes qui entoure le sujet que ça décourage bin de gens à s’y intéresser.

Pis je les blâme pas, ils pensent que c’est des facts et non des mythes.

Mais pourtant, avoir une bonne santé financière, c’est tellement satisfaisant.

Pas stresser pour payer tes bills ou pas se demander si tu vas arriver à payer ton loyer à temps ce mois-çi, messemble que ça pas de prix ça.

Fac aujourd’hui, j’aimerais ça démystifier les mythes qui empêche le monde de faire le saut.

1- « Faut se priver pour avoir le contrôle sur ses finances »

« La paire de jean que tu penses à acheter depuis 2 mois? Oublie-la. »

« Tu veux aller en voyage? LOL oublie ça. »

Si j’avais pas su que c’était un mythe, je serais moi-même parti en courant.

Être en contrôle de ses finances personnelles, ça veut pas dire « Ne plus jamais se gâter ou partir en voyage ».

Si c’était le cas, on serait tous en dépression et confinés dans nos maisons (sike, 2020 you can go now).

La privation va de concert avec tes objectifs.

Tes efforts seront donc conditionnels aux objectifs que tu voudras atteindre.

À lire aussi: 5 astuces pour t’aider à mieux gérer ton bacon

Si ton objectif est de contribuer à ton REER et ton CELI, tu n’auras pas nécessairement besoin de te priver.

Mais, si ton objectif est de clairer tes 50,000 balles de dettes étudiantes en 1 an, bin là c’est pas la même game.

Sauf que ta volonté de vouloir t’enlever le point de sur tes épaules va s’en crisser d’aller shopper au Carrefour Laval pendant 1 an.

2- « Faut avoir un gros salaire pour être « riche » »

Ça, c’est le plus gros mythe du monde entier.

Quelqu’un qui gagne dans les 6 chiffres n’est pas nécessairement plus riche que quelqu’un qui gagne 50,000$ par année.

Quelqu’un qui est dans les dettes à 50,000$ par année et qu’il pense qu’un augmentation de salaire va régler son problème, va rester dans les dettes même à 100,000$ par année.

Mais je crois que c’est important de définir c’est quoi être « riche » pour toi.

On va s’entendre que si tu as un toit au dessus de ta tête, que tu manges chaque jour, que tu as de l’eau potable à porter de main, tu es riche.

Mais ça, c’est du old news, on le sait déjà.

La richesse c’est une notion très vague.

Ça ne veut pas dire la même chose pour tout le monde et les critères ne sont pas les mêmes pour tout le monde non plus.

Si pour toi, être riche, c’est d’être libre de dette, so be it.

Si pour ton voisin, être riche, c’est d’avoir une lambo dans son driveway, so be it aussi.

À lire aussi: Les 7 raisons qui te donneront envie d’investir maintenant

Laisse pas la définition de richesse des autres dévalué tes objectifs et ta capacité à atteindre TA richesse.

Chacun son chemin et son timeline.

3- « Faut avoir des bonnes connaissances en finances personnelles »

Je crois que, comme dans tout, il est, effectivement, bien d’avoir de certaines connaissances.

Mais tu n’as pas besoin d’être maître dans l’art des finances personnelles pour avoir le contrôle sur les tiennes.

Il y a plusieurs outils très accessibles pour apprendre sur les finances personnelles: voici, entre autres, mes recommandations de lecture.

4- « Ça presse pas, profite de ta jeunesse à place »

Je suis entièrement d’accord que les jeunes doivent profiter de leur jeunesse (sinon ça fait des adultes refoulés haha).

Mais pas à n’importe quel prix.

Pas au prix de scrapper sa vie adulte et sa retraite, avant même d’être entré sur le marché du travail.

En agissant de façon téméraire et irresponsable, les jeunes hypothèquent leur vie au complet.

C’est les choix qu’ils prennent durant leur jeunesse qui vont les suivre toute leur vie.

Profiter de sa jeunesse, mais profiter aussi des intérêts composés.

À lire aussi: L’intérêt composé: ton meilleur ami ou ton pire ennemi!

Profiter de la vie, mais profiter aussi d’une vie sans mauvaises dettes.

C’est possible de faire les deux.

5- « Les finances personnelles, maudit que c’est plate »

Ok ok ok, c’est peut-être pas le sujet le plus hype, mais pense aux résultats.

Pense à comment tu te sentirais si tu avais le contrôle sur tes finances personnelles.

À comment tu te sentirais si tu n’avais pas de dettes, un REER et un CELI maxer, 3 à 6 mois de dépenses dans un compte d’urgence, des économies pour ton voyage de rêve, une cote de crédit qui frôle la perfection,

Pis une fois que tu vois des résultats, tu vas être encouragé et tu trouveras ça soudainement pu plate.

Tu vas vouloir en savoir plus et connaître plus de trucs pour optimiser tes finances.


Il y a probablement 500 autres mythes qu’on pourrait démystifier ensemble.

Alors, quels sont les autres mythes que tu as entendu sur le finances personnelles?

Tsé, le genre de mythe que menoncle Gaétan répète sans cesse aux partys de Noël.

Sur ce, je vous souhaite un joyeux temps des fêtes, malgré tout.

L’intérêt composé: ton meilleur ami OU ton pire ennemi!

On s’entend tu pour dire qu’une boule de neige qui déboule une colline va grossir, et grossir, et grossir jusqu’à temps qu’elle atteigne le bas de la montagne?

Et qu’une dette qui dégringole sa descente en enfer va grossir, et grossir, et grossir jusqu’à temps que son « détenteur » prenne ses responsabilités.

Mais pourquoi une dette continue de grossir si on ajoute rien dessus?

Eh bien parce qu’une dette n’est pas gratuite. En fait, elle est loin d’être gratuit. Plus elle est grosse, plus elle coute chère.

Tsé, quand tu loue un Airbnb, ça te coute de l’argent right?

C’est la même chose avec ta dette, c’est comme si tu louais de l’argent. Pis c’est pas cheap, louer de l’argent.

On pense tous que la dette, c’est LA façon d’enrichir les banques.

Et qui a des dettes?

Ceux qui ont moins de sous?

Qui dans la salle paye ou a déjà payé juste le minimum sur sa carte de crédit?

Qu’est-ce que tu dirais si je te disais que ta carte de crédit de 5,000$ à 19% va te couter, non pas 5,000$, mais plus de 17,000$ sur presque 20 ans si tu ne fais que les paiements minimum…

O-u-c-h!

C’est tellement facile de se sentir enseveli.

Si tu es dans cette situation, ne te décourages pas. Tu n’es pas seul.

La question à se poser est Comment changer la situation en ta faveur?

Dis-toi ceci :

Un montant d’argent qui est bien placé va grossir, et grossir, et grossir … et grossir, et grossir encore.

Il y a une façon de renverser la balance et de faire travailler la boule de neige en ta faveur… et de quand même faire faire de l’argent aux banques *yeux*.

« Mais les banques ne font pas d’argent avec les riches, parce qu’ils n’ont pas de dettes. » me diras-tu.

Faux, ils font quand même de l’argent avec les riches. Et pas mal à part de ça.

Comment? Avec leurs investissements, leurs placements, etc.

« C’est quoi le rapport avec ma dette de 5000$ sur ma carte de crédit? »

Eh bien, c’est probablement aussi l’effet boule de neige qui les ont menés là où ils sont.

T’imagines? La boule de neige qui t’a amené aussi creux, pourrait t’amener trèèèès haut!

Eh oui, les riches ET les pauvres ont une chose en commun : les intérêts composés.


Qu’est-ce que les intérêts composés?

Les intérêts composés sont des intérêts qui sont rajoutés périodiquement sur un investissement placé en conséquence. Ces intérêts, devenu capital, génèrent ensuite eux-mêmes des intérêts, ce qui fait ainsi augmenter la valeur du capital initial même si aucun autre fond n’est investi.

Exemple 1

Si tu places 3,000$ à du 7% d’intérêt composé pendant 30 ans, tu accumulerais 24,349.49$ sans faire d’autre dépôt et sur ça, tu encaisserais 21,349.49$ en intérêt seulement. Ton placement serait donc composé de 88% d’intérêts!!!

Exemple 2

De l’autre côté de la médaille, si tu as un solde de 3,000$ sur ta carte de crédit à du 19,99% et que tu ne fais que les paiements minimums; ça t’en aura couté $3,486.72 en intérêts sur 17,75 ans. C’est plus que le double!!!

La calculatrice que j’utilise estime même l’opportunité perdue d’avoir eu $10,423.44 dans tes poches après 17,75 ans en ayant placé les paiements à du 7% de rendement au lieu de payer ta carte de crédit. Tu aurais fait $6,936.72 d’intérêts!!!

Tu vois la magie des intérêts composés?


Intérêt simple VS Intérêts composés

La différence entre l’intérêt simple et l’intérêt composé est que l’intérêt qui est composé est injecté périodiquement dans ton investissement. Soit annuellement, mensuellement, quotidiennement, etc. Tandis que l’intérêt simple n’est que la valeur de ton placement par le % d’intérêt.

Il est très important de choisir un compte qui propose des intérêts composés.

Exemple 3

Comparativement à la première exemple, si tu places 3,000$ dans un compte à intérêt simple de 7% sur 30 ans, tu accumuleras seulement 6,300.00$ (17.50$ par jour) en intérêt. C’est une différence de 15,049.49$ (avec le 24,349.49$ de l’exemple 1).

Il n’y a malheureusement pas l’option de l’intérêt simple avec les cartes de crédit. Ça serait bien trop beau pour être vrai et les banques sont beaucoup trop intelligentes.


Quelle est la meilleure composition : annuelle, mensuelle ou quotidienne?

Plus la période est courte, plus les gains sont grand. Donc si tes intérêts sont composés quotidiennement, t’es en business. Et disons qu’on te rajoute des dividendes sur le tas, bin t’es plus qu’en business! Voici une calculatrice pour t’aider à calculer la composition.


La règle de 72

Cette règle est une simple façon d’avoir une idée de combien de temps prendra un investissement à doubler. Donc si ton investissement est placé à du 7%, ça lui prendra environ 10 ans à doubler (72/7). Et pour savoir à combien d’intérêt doit être placé ton argent pour doubler en 8 ans par exemple, on divise 72 par 8 = 9%.

À un certain point, tes intérêts pourraient même dépasser le montant que tu auras investi tout au long de ces années.


Comment faire profiter des intérêts composés?

Le meilleur ami des intérêts composés est le temps. Plus tu as du temps devant toi, plus les intérêts composés feront du chemin, comme la boule de neige. Par contre, il n’est jamais trop tard pour commencer à épargner.

Pour ma part, mes investissements sont avec Wealthsimple. Dans mon CELI, les dividendes et les intérêts sont réinvestis chaque mois. Alors même si je décidais de ne plus le garnir, il grandirait tout seul.

Ils ont aussi un nouveau produit qui s’appelle Wealthsimple Cash, qui est un compte d’épargne/chèque à un taux d’intérêt de 2,4% composé à chaque mois! C’est le meilleur compte d’épargne (et chèque en plus) qui offre un aussi haut taux d’intérêt composé. Il bat même l’inflation.

Je ne suis pas rémunérée par Wealthsimple, mais si tu utilises mon lien pour t’inscrire, nous bénéficierons les deux de la gestion gratuite de 10,000$ pendant 1 an!


Tel que cité par la Banque Nationale;

 «Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne. Et celui qui ne les comprend pas les paie.»

Un grand scientifique

MAIS, les intérêts composés feront pas toute la job à ta place. Faut que tu prennes ta part de responsabilité et que tu consacres une partie de tes revenus à tes épargnes et tes investissements. Rappelle-toi que l’inflation joue contre nous. Si tu ne garnis pas t’es économies et que tu ne fais pas d’intérêt sul top, tu vas te faire manger la laine sur le dos par la méchante inflation.

À go on profite des intérêts composés?

GO!



Une tendance dont personne ne devrait être fier

Aujourd’hui je suis un peu triste.

Je suis un peu triste parce que je suis tombé sur un article de Wealthsimple qui stipule que la plus part de leur client sont des hommes. Ils ont confirmé ce que je ne voulais pas qui soit confirmé: les femmes investissent/épargnent moins que les hommes.

Vous pouvez le lire juste ici.

Mais pourquoi? Pourquoi les femmes ont moins tendances à investir et épargner que les hommes? 

Est-ce que c’est la peur? Le manque d’intérêt? Le manque de connaissance?

(Sorry les boys, cet article ne sera pas à propos de vous🤷🏽‍♀️)

Est-ce que ça se pourrait que ça soit un brin à cause de la société? À cause de la mentalité de nos grands-parents et nos ancêtres qui ont été élevés dans l’inégalité des sexes?

Oui pis non, que je me dis.

J’pense que c’est une mentalité, un peu inconsciente, que la société a acquit aux fils des années. Celle que ce sont les hommes qui font de l’argent, pas les femmes. 

Et malheureusement, nous les femmes, oui ont subi, mais on approuvent un peu aussi en décidant de ne pas prendre soin de sa santé financière (met le chapeau s’il te fait). 

À lire aussi : 5 astuces pour t’aider à mieux gérer ton bacon

Moi je le vois, tsé. C’est triste, parce que quand je dis à des gens que j’ai quelques portes (immobilier), ils n’en reviennent pas. Mais si le dude à côté de moi dit la même chose à des gens, leur réaction va pas mal plus se rapprocher du « Ah, c’est cool », pendant que les personnes à qui je parle vont encore m’en parler et me poser plein de question et que « Bin voyons donc, c’est DONC bin malade ».

Oui c’est vrai que c’est malade, mais pourquoi ce serait plus impressionnant que le dude à côté de moi?

Elle est là la différence, c’est dans nous pis on l’sait meme pas. C’est triste.

Moi quand je rencontre une femme et qu’elle me dit qu’elle aussi est dans l’immobilier ou qu’elle est entrepreneure, j’suis donc fière pis j’ai l’goût de l’dire à tout l’monde et de la voir réussir.

À lire aussi : Ta Priorité | Dettes ou Investissement?

Je sais que c’est tough quand t’as aucune idée où t’enligner mais je te jure que y’a des façons bin simple et facile de commencer. Après quand tu vas voir des résultats positifs, tu vas être encouragé et peut-être que tu vas vouloir en savoir plus. Rendu là, viens m’voir, on va jaser!

Mais pour commencer y’a Wealthsimple et d’autres robots-conseillers sua coche. Pis j’suis pas payé pour dire ça, y savent même pas j’suis qui, y savent même pas que j’existe. Mais moi je l’utilise.

C’est worry-free, TELLEMENT simple, ça bât l’inflation (et plus), pis c’est oh combien satisfaisant de voir ton argent grandir (c’est comme mon enfant, lol).

Voici ce qui te convainquera que c’est safe:

  • Ils gèrent au-dessus de 4 billions de dollars;
  • Ils sont réglementés par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRVCM);
  • Ils sont assurés par le fonds canadien de protection des épargnants (FCPE);
  • Nos fonds sont aussi assurés par le FCPE jusqu’à concurrence de 1 million de dollars par compte individuel;
  • DONC, s’ils ferment demain matin, t’es protégé et tu ne perdra pas une cent.

Avant d’investir avec n’importe quel robot-conseillers, informe-toi sur leur compagnie. Lis leur blog, pose des questions à leur service à la clientèle, pis quand t’es prête, investit un petit montant. Commence avec un ptit 20$ par semaine si t’es pas sur. Ça peut monter vite. Ils réinvestissent même tes dividendes!

Ah pis stp, fis-toi pas sur ton héritage, ta famille ou ton chum. Crée ta propre santé financière.

Bonne semaine,

V.